Michael Braungart : inspirer un état d’esprit Cradle to Cradle®

written by IFCO SYSTEMS, 9th juin 2021, in Histoires

IFCO a eu le plaisir d’interviewer le professeur Michael Braungart à une étape clé de l’histoire de la société, à un moment où notre gamme de bacs plastique réutilisables (RPC) Lift Lock en Europe a reçu la certification Cradle to Cradle Certified® au niveau Silver (argent). Les produits Lift Lock d’IFCO en Europe sont désormais les premiers et les seuls bacs plastique réutilisables d’aliments frais à répondre à cette ambitieuse norme de développement durable.

IFCO – La philosophie Cradle to Cradle® se résume souvent en trois mots : « gaspillage égal nourriture ». Il s’agit d’une déclaration provocante qui fait écho au défi que s’est lancé IFCO. Notre objectif est d’éliminer le gaspillage alimentaire et de matériaux sur la chaîne d’approvisionnement des produits frais. Professeur Braungart, pourriez-vous nous expliquer ce que signifie « gaspillage égal nourriture ».

Professeur Braungart : En fait, à l’origine j’avais dit « nourriture égale nourriture ». Pourquoi ? Dans la nature, tout est conçu pour être un nutriment ou bénéfique à autre chose. La nature ne connaît pas du tout de gaspillage. Nous sommes la seule espèce à produire des déchets.

Mais ensuite j’ai rencontré mon ami William McDonough et il n’a pas compris mon idée de « nourriture égale nourriture ». Alors je me suis dit : « Bien, tournons l’idée d’une autre manière ». Comment concevoir les choses pour que rien ne soit gaspillé, que tout reste un type de nourriture ? Et c’est ainsi que nous avons mis au point la philosophie Cradle to Cradle (Du berceau au berceau) « gaspillage égal nourriture ». Cette façon de concevoir les choses vise à ce qu’elles deviennent toutes des nutriments pour autre chose.

" Je suis très heureux qu’IFCO soit en mesure de définir ses flux de matériaux, et de récupérer et recycler ses propres bacs. Vous vous assurez qu’il n’y a aucune contamination pendant le processus de recyclage, ce qui est très impressionnant."

Le professeur Michael Braungart, fondateur et directeur scientifique d’EPEA

Comment cela se traduit-il dans l’industrie ?

En pratique, cela signifie que nous utilisons un design industriel intelligent pour créer des produits qui peuvent être soigneusement démontés ou décomposés en nutriments séparés, soit par biodégradation pour notre sol, soit en nouveaux produits grâce au recyclage.
Tout ce qui s’use ou se dégrade pendant l’utilisation doit retourner dans la biosphère sans créer de risque. Nous ne pouvons pas permettre le rejet de substances toxiques dans l’environnement. Comme dans la nature, le processus tout entier doit être bénéfique.
Tout ce qui ne s’use pas ou ne se dégrade pas appartient à la technosphère et doit être réutilisé encore et encore, ou recyclé. La dévalorisation (ou décyclage) en produits de moindre qualité n’est pas une option. La préférence est donnée au recyclage en produits de même qualité voir même à la revalorisation (surcyclage) des produits.
C’est ce que j’entends par « gaspillage égal nourriture ». Les déchets constituent vraiment un nutriment qui peut être maintes et maintes fois renvoyé au début du processus de production.
Il n’y a pas de déchets dans l’approche Cradle to Cradle. Il ne s’agit même pas d’une démarche zéro déchet. Il s’agit essentiellement de créer de la nutrition.

"Je suis un fervent partisan des bacs réutilisables IFCO. Dès le départ, ils sont conçus dans un but précis. C’est la raison pour laquelle je les trouve formidables. Ils font partie intégrante d’un système adapté et sain."

Le professeur Michael Braungart, fondateur et directeur scientifique d’EPEA

En tant que premier et unique fournisseur de bacs réutilisables Cradle to Cradle Certified® Silver, toute l’équipe IFCO se sent incroyablement fière d’avoir atteint cet objectif. Que pensez-vous de cette étape importante pour la chaîne d’approvisionnement des produits frais ?

Lorsque vous réutilisez et recyclez des matériaux, vous devez savoir et vous assurer que tous les matériaux sont sûrs et ne présentent aucun danger. Et c’est exactement ce que fait IFCO. C’est la raison pour laquelle je suis un fervent partisan des bacs réutilisables IFCO. Dès le départ, ils sont conçus dans un but précis. Ce système est sûr, sain et ne présente aucun danger. Ce qui m’impressionne chez IFCO, c’est que vous définissez précisément tous les flux de matériaux. C’est un système adapté et sain. »

Vous disposez de ce système de produits en plastique réutilisables à partir de l’introduction de matériaux définis dans une infrastructure circulaire. Cela est tout à fait unique.
e suis très heureux qu’IFCO soit en mesure de définir ses flux de matériaux, et de récupérer et recycler ses propres bacs. Vous vous assurez qu’il n’y a aucune contamination pendant le processus de recyclage, ce qui est très impressionnant.

Pourquoi est-il si important pour les entreprises de faire certifier leurs produits Cradle to Cradle Certified?

Si vous voulez être crédible, vous devez avoir une certification reconnue pour le prouver. Cela est particulièrement important sur la chaîne d’approvisionnement alimentaire. Nous devons nous assurer que les aliments ne sont pas contaminés par des plastifiants, des pigments ou des ingrédients problématiques. De sorte que lorsque vous mangez vos légumes, vous n’ingérez pas de plastique par la même occasion.

Cette certification Cradle to Cradle onfirme que l’utilisation du plastique est avantageuse. Il y a de bonnes raisons à l’utilisation du plastique, à la seule condition qu’il soit sain.

En général, dans quels domaines l’industrie alimentaire pourrait-elle mieux faire ?

Il y a tellement de choses que nous pourrions faire. Mais nos objectifs doivent aller dans le bon sens. Étant donné que nous avons besoin de dix calories d’énergie pour produire une calorie de nourriture, je dirais que l’ensemble du système agricole a immédiatement besoin d’un changement complet. Il ne s’agit pas de devenir plus efficace, mais d’être plus performant. Si vous regardez de très près la nature, vous verrez qu’elle n’est pas du tout efficace. Mais elle est performante.

Nous devons travailler sur des méthodes performantes pour fournir une alimentation saine tout en respectant l’environnement. Rendre les choses moins mauvaises n’est tout simplement pas suffisant. Nous devons faire en sorte que ces choses soient bénéfiques. N’essayez donc pas d’optimiser les éléments existants qui sont déjà inadaptés. Lorsque vous rendez les choses inefficaces parfaites, vous ne faites que les rendre parfaitement inefficaces.
Tout d’abord, définissez quelle est la bonne chose à faire, puis améliorez-la.

Vous êtes manifestement très passionné par votre travail et vous n’avez pas peur de faire entendre votre avis. Lorsque vous travailliez en tant que militant de Greenpeace, vos idées n’étaient pas tout à fait conventionnelles. Imaginiez-vous déjà que vous finiriez par conseiller les gouvernements sur la façon de transformer leurs villes, et que vous aideriez les entreprises à améliorer leurs modes de conception et leurs processus de production ?

Quand je bloquais des canalisations sur un bateau pneumatique de Greenpeace, je ne pensais jamais que j’étais moralement meilleur que quiconque. Ma conviction profonde est que si quelque chose est toxique ou si elle entraîne un gaspillage, c’est que nous faisons fausse route. J’en suis encore convaincu aujourd’hui.

C’est pourquoi j’aime vraiment les bacs réutilisables d’IFCO. Dès le départ, ils sont conçus dans un but précis. C’est la raison pour laquelle je les trouve formidables. Ils font partie intégrante d’un système adapté et sain.

"L’idée sur laquelle repose l’état d’esprit Cradle to Cradle consiste à célébrer l’empreinte humaine, pas de la minimiser."

Le professeur Michael Braungart, fondateur et directeur scientifique d’EPEA

Vous préconisez l’idée Cradle to Cradle depuis les années 1990. Il s’agit de la même période au cours de laquelle IFCO a lancé son système de location-gestion de bacs réutilisables. Tout comme IFCO, vous êtes clairement engagé sur le long terme. Qu’est-ce qui vous rend optimiste ?

Les jeunes d’aujourd’hui. La prochaine génération. Je les appelle la génération selfie. Ils veulent être fiers de ce qu’ils font. Ils ont un regard beaucoup plus critique sur les modèles inutiles ou dangereux. Vous n’obtiendrez certainement pas leur reconnaissance pour avoir fabriqué des choses toxiques.

Nous vivons également dans un environnement en rapide évolution. Toutes les écoles de design renommées de la planète enseignent désormais le modèle Cradle to Cradle. Le rôle des designers ne consiste plus uniquement à embellir les choses. Aujourd’hui, ils définissent vraiment le modèle commercial et la chaîne d’approvisionnement dans leur ensemble. C’est la raison pour laquelle je continue encore aujourd’hui à prendre énormément de plaisir à faire ce que je fais. Et c’est pourquoi je crois que la philosophie Cradle to Cradle est une révolution de velours.

Un dernier mot d’inspiration ?

Fondamentalement, l’approche Cradle to Cradle ne vise pas à minimiser notre empreinte écologique, mais à optimiser son efficacité. L’idée sur laquelle repose l’état d’esprit Cradle to Cradle consiste à célébrer l’empreinte humaine, pas de la minimiser.

Nous devrions considérer cela comme une opportunité d’innovation. Il ne s’agit pas de faire un choix moral ou éthique. Il s’agit essentiellement de faire le choix du bon type d’innovation. Et c’est la qualité de l’innovation qui compte. Il ne s’agit pas de diaboliser le plastique mais d’utiliser le bon plastique pour le bon usage. Et IFCO en est l’exemple parfait.

Ces articles seront également intéressants pour vous

7 mesures pour construire une chaîne d’approvisionnement alimentaire résiliente

en savoir plus

Stay up to date

Want the latest fresh food packaging industry knowledge delivered straight to your inbox? Subscribe to our newsletter and get the latest news, trends, articles and more!

J’accepte de recevoir des communications de la part d’IFCO et j’accepte le traitement de mes données personnelles. Nous aimerions vous contacter occasionnellement afin de vous informer (par exemple, par e-mail) sur nos produits et services, ainsi que sur d’autre contenus qui pourraient vous intéresser. Si vous acceptez, veuillez cocher la case. Vous pouvez retirer votre consentement à tout moment. Retrouvez plus de renseignements sur le traitement sous-jacent de vos données personnelles dans notre politique de confidentialité. *
shareshareshare