Lutter contre les pertes et les gaspillages alimentaires

written by IFCO SYSTEMS, 13th août 2020, in Histoires

Accorder la priorité absolue à la réduction des pertes et des gaspillages alimentaires est un enjeu capital pour les entreprises et une urgence pour l’environnement : On estime que près de la moitié des produits frais dans le monde sont perdus après la récolte ou gaspillés à l’étape de la distribution ou de la consommation. IFCO s’efforce de réduire le gaspillage et les pertes alimentaires en aidant producteurs et détaillants à garder les récoltes plus fraîches et plus longtemps.

l’échelle mondiale, un tiers des aliments produits chaque année pour la consommation humaine est  perdue ou gaspillée. 

Environ 45 % de tous les fruits et légumes cultivés ne seront jamais consommés.1 A l’échelle mondiale, un tiers des aliments produits chaque année pour la consommation humaine est perdue ou gaspillée. Aux pertes agricoles vient s’ajouter l’inefficacité de la chaîne d’approvisionnement. Ceci se traduit par des millions de tonnes de produits endommagés; 10 % de ces pertes étant attribuables au transport des produits dans des emballages jetables. Les conséquences économiques directes de ces phénomènes et de chaînes d’approvisionnement inefficaces se soldent par des milliards de dollars de perte pour les producteurs et les détaillants.

Mais la perte de nourriture n’est pas seulement source de lourdes pertes économiques. C’est aussi un grave préjudice humain car elle réduit la nourriture disponible pour la consommation à l’heure même où famine et malnutrition sont des problématiques prégnantes et que la population mondiale continue de croître de façon exponentielle. Il est également alarmant de constater que ces pertes alimentaires ont des impacts négatifs sur l’environnement et sur l’empreinte écologique des systèmes alimentaires. En effet, les aliments récoltés qui sont perdus dans la chaîne d’approvisionnement représentent 8 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre résultant de la décomposition des aliments dans les champs ou dans les décharges. Dans l’ensemble, si les pertes et gaspillages alimentaires étaient un pays ce serait le troisième émetteur d’émissions de gaz à effet de serre juste derrière les États-Unis et la Chine.

De l’agriculture à la consommation, la prévention de la perte de nourriture « représente l’une des plus grandes possibilités pour les individus, les entreprises et les communautés d’inverser le réchauffement climatique » explique M. Chad Fischmann, Vice-président et Directeur de recherche de Project Drawdown, un institut de recherche mondial dédié à la lutte contre le changement climatique. Simultanément, prévenir la perte de nourriture signifie également pouvoir « nourrir plus d’individus, augmenter les avantages économiques et préserver les écosystèmes menacés » ajoute M. Fischmann.2 Perdre de la nourriture signifie qu’une pression a été exercée inutilement sur l’environnement, représente un prélèvement inutile de ressources naturelles (eau, terre) et implique l’utilisation en pure perte de quantités considérables d’énergie pour produire et distribuer les cultures. La réduction du gaspillage et de la perte alimentaires n’est pas seulement une affaire de réduction de coûts et de business – c’est un impératif moral.

L’effet de l’emballage sur les gaspillages et les pertes alimentaires

Tout au long de la chaîne d’approvisionnement, les produits frais peuvent être endommagés pendant le transport, des exploitations agricoles aux centres de distribution jusqu’aux points de vente. Pour établir les taux de détérioration produit induits par les emballages, les experts de l’emballage des produits de l’Université California Polytechnic State (Cal Poly) ont observé l’état des produits frais arrivant dans des emballages jetables par rapport à celui de ceux conditionnés dans des emballages réutilisables dans les centres de distribution et les points de vente.

Ils ont observé que plus de 8,5 % des produits conditionnés dans des emballages jetables arrivant dans les centres de distribution étaient endommagés. Par comparaison, aucun des produits transportés dans les bacs plastique réutilisables IFCO n’était endommagé.

Dans les points de vente, près de 12 % des fruits et légumes en emballages jetables étaient endommagés. Les chercheurs ont de nouveau observé qu’aucun des produits transportés dans les bacs plastique réutilisables IFCO n’était endommagé. Ceci démontre que le choix de l’emballage peut réduire considérablement la détérioration des produits frais et donc les déchets alimentaires qui en découlent.

Identifier gaspillages et pertes alimentaires

On désigne par perte alimentaire tout aliment perdu dans la chaîne d’approvisionnement en amont c’est à dire durant les phases de production, de manutention et de stockage après récolte et en aval soit aux stades de la transformation, de la distribution et de la consommation. La perte alimentaire inclut le gaspillage alimentaire qui consiste principalement à jeter de la nourriture encore propre à la consommation. Les économies à faible revenu sont celles où l’on observe des niveaux élevés de pertes alimentaires tandis que dans les sociétés à revenu moyen et élevé le gaspillage en grande quantité prédomine.

« La perte et la gaspillage alimentaires pendant la phase d’après récolte se produisent à tous les niveaux de la chaîne alimentaire, en commençant par les agriculteurs qui produisent nos aliments, jusqu’aux consommateurs » explique Bonnie McClafferty, Directrice du programme mondial « Agriculture for Nutrition » de l’Alliance mondiale pour une nutrition améliorée. (GAIN).

Selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, à l’échelle mondiale, près de 940 milliards de dollars de nourriture sont perdus ou gaspillés chaque année. Comment peut-on en arriver à de tels chiffres ? Pour les producteurs et détaillants alimentaires, de nombreuses pertes s’expliquent par certaines défaillances de la chaîne d’approvisionnement.

Gérer les conditions externes

La durée pendant laquelle les fruits et légumes peuvent être consommés après la récolte est directement corrélée à la vitesse à laquelle ils perdent de l’humidité et utilisent leurs réserves de nutriments. Les conditions extérieures, y compris la température et l’humidité relative, ainsi que la manipulation, peuvent endommager les produits et accélérer leur processus de décomposition.3

Ainsi, pour réduire la perte alimentaire, les produits frais doivent être manipulés de manière adéquate – c’est-à-dire être ventilés, protégés et préparés efficacement pour une distribution en temps voulu. Une durée de conservation prolongée aide les détaillants et les consommateurs à mieux contrôler le gaspillage alimentaire en préservant la fraîcheur des produits plus longtemps. C’est pourquoi le choix du bon emballage est essentiel pour gérer ces facteurs et prévenir le gaspillage alimentaire.

Solutions d’emballages pour réduire les pertes alimentaires

Les aliments qui arrivent sur les étals dans les meilleures conditions et le meilleur état possibles ont moins de chance de finir à la poubelle. Grâce à différentes caractéristiques, les bacs plastique réutilisables IFCO permettent de réduire le gaspillage alimentaire et garantissent des produits de meilleure qualité.

Ventilation et contrôle de la température

Le défi: Les producteurs et les détaillants ont besoin de bacs qui offrent une bonne ventilation. La chaleur des champs doit se disperser après la récolte et les températures doivent être maintenues pendant le transport et l’entreposage. Sans régulation de la température, les produits sont susceptibles de ramollir et d’être plus facilement endommagés. Le transport non réfrigéré ou l’exposition au gel peut accélérer ce processus.

La solution: Les conditions idéales de ventilation et de circulation d’air qu’offrent les bacs plastique réutilisables IFCO. La régulation et le maintien d’une température adaptée et d’un taux d’humidité approprié de la récolte au point de vente permet de conserver les produits plus frais plus longtemps et d’augmenter la probabilité que les produits arrivent intacts pour être achetés par les consommateurs.

Protection

Le défi: Les produits doivent être protégés efficacement à toutes les étapes d’après récolte. Les produits meurtris ou coupés, par exemple, s’abîment plus rapidement. Des matériaux fragiles, peu solides ou inadaptés, ou bien des bacs de taille irrégulière endommagent les produits et réduisent de fait la durée de conservation des produits pour les détaillants et les consommateurs.

La solution: Le matériau robuste utilisé pour fabriquer les bacs plastique réutilisables IFCO qui n’absorbe pas l’humidité et un design spécifique qui permet un empilage sécurisé. Les angles des bacs plastique réutilisables IFCO s’emboîtent parfaitement les uns sur les autres, de sorte que le poids de la palette est supporté par les bacs et non par les produits qu’ils contiennent. Les parois latérales sont également spécialement conçues pour protéger les produits délicats.

Distribution

Le défi: Lorsque les produits ont été correctement ventilés et protégés, les bases sont posées pour que les produits soient livrés. Mais encore faut-il qu’ils soient acheminés rapidement, efficacement et en bon état.

La solution: Les dimensions standardisées et précises des bacs plastique réutilisables IFCO permettent d’automatiser efficacement le tri et la préparation de commandes. La constitution de palettes stables permet un empilage sécurisé. La réduction du besoin de manutention des produits permet également d’éviter de les abîmer.

Durée de conservation

Le défi: Un emballage inadapté provoque une altération du produit, par exemple, à cause d’une température inadéquate ou d’un manque de protection qui peuvent raccourcir la durée de conservation. Les aliments se dégradent généralement lorsqu’ils perdent leur humidité. L’oxygène pénètre et la moisissure apparaît.

La solution: Une bonne ventilation est essentielle pour assurer une durée de conservation maximale. Les bacs plastique réutilisables IFCO réduisent les dommages visibles et cellulaires des produits en transit. Les détaillants peuvent donc mettre les produits en rayon plus longtemps, et ils restent en meilleur état une fois arrivés chez les consommateurs.

Comment l’emballage peut-il réduire le gaspillage alimentaire ?

En offrant une ventilation et une protection optimales, en s’intégrant parfaitement dans les processus de préparation de commande automatisés et en prolongeant la durée de conservation des produits, les bacs plastique réutilisables IFCO permettent de réduire les pertes alimentaires pendant la phase de manipulation d’après récolte. L’utilisation d’un emballage adéquat peut également contribuer à réduire le gaspillage alimentaire tant au niveau des détaillants que des consommateurs. IFCO travaille par exemple en étroite collaboration avec les producteurs et les détaillants pour gérer de manière plus efficace les fluctuations des récoltes et de la demande grâce à un traitement flexible des commandes et à la livraison des bacs plastique réutilisables. Toutes les bacs vides sont facilement remplacés en rayon par des bacs remplis de marchandises. Grâce à ce « One Touch System », les bacs plastique réutilisables IFCO réduisent également la manipulation des produits, de sorte que les aliments délicats subissent moins de dommages. Le résultat : moins de gaspillage alimentaire et moins de déchets solides provenant des emballages de transport.

Il est néanmoins toujours possible et nécessaire de faire plus sur la chaîne alimentaire. Bien que la perte alimentaire soit généralement involontaire, le gaspillage alimentaire est largement évitable. Retrouvez plus de renseignements sur les solutions à disposition et sur les efforts d’IFCO pour lutter contre le gaspillage et la perte alimentaires.


Arrêtez le gaspillage de nourriture dès aujourd’hui. Connectez-vous !

1
Rapport 2011 de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) sur les pertes et gaspillages alimentaires dans le monde ; https://www.theguardian.com/environment/2015/aug/12/cutting-food-waste-enough-for-everyone-says-un;
2
https://www.washingtonpost.com/news/theworldpost/wp/2018/07/31/food-waste/
3
http://www.fao.org/3/T0073E/T0073E01.htm#4.1%20What%20are%20the%20principal%20causes%20of%20losses

Ces articles seront également intéressants pour vous

Les processus de lavage IFCO basés sur une approche scientifique gara...

en savoir plus

Extending the shelf life of your produce? Get our white paper now!

en savoir plus