Agriculteur de l'année en Grèce : L’excellence permanente du service

written by IFCO, 16th juillet 2020, in Scénarios de référence

Que se passerait-il si, en pleine pandémie, des personnalités influentes du Ministère de l’agriculture grec venaient en visite? Christos Zagaris, agriculteur grec, s’est évertué à appliquer tout au long de sa carrière les bonnes pratiques en matière de sécurité alimentaire et de durabilité dans la chaîne d’approvisionnement. C’est d’ailleurs cet engagement au long cours qui lui vaut aujourd’hui d’être reconnu au niveau national et d’être désigné «Agriculteur grec de l’année».

Crédit photo: Agronews.gr

En pleine pandémie de coronavirus, l’agriculteur grec Christos Zagaris a appris qu’il allait recevoir la visite d’autorités influentes dans le domaine agricole. Ces visiteurs étaient le premier ministre Kyriakos Mitsotakis et les responsables des services de l’agriculture du gouvernement grec, le Ministre de l’agriculture Makis Voridis et le Directeur général au Ministère de l’Agriculture Konstantinos Skrekas. L’objectif de leur visite était d’observer comment des agriculteurs qui, à l’image de Zagaris se sont démarqués par leur niveau de performance, géraient efficacement la situation de la chaîne d’approvisionnement pendant l’épidémie de Covid-19 et d’aborder ensemble les thématiques de l’emballage et de la sécurité alimentaire.

Soutenir la ferme de l’année

Zagaris était plus que prêt à partager avec eux son retour d’expérience et à présenter ses bonnes pratiques qui ont été accueillies avec un réel enthousiasme. « Les ministres ont considéré que notre ferme pouvait être considérée comme un modèle dans le développement du secteur agricole », explique M. Zagaris. Et cette mise en lumière ne s’arrête pas là. Des caméras de télévision et la presse grecques viennent régulièrement nous rendre visite directement sur notre exploitation agricole depuis que « le Ministère nous a également déclarés Ferme de l’année. »

Comment M. Zagaris a-t-il pu atteindre ce niveau de reconnaissance qui constitue un sommet dans sa carrière ? En un mot, prévoyance. Bien avant la pandémie, M. Zagaris s’est attelé à assurer la qualité et la sécurité de ses produits en observant scrupuleusement des protocoles et procédures stricts, depuis le semis et la récolte jusqu’à l’emballage et au placement dans des caisses. « Nous vérifions quotidiennement toutes les procédures avec des moyens modernes et résolvons tous les problèmes qui peuvent survenir » explique-t-il. « Et grâce au développement continu de nos cultures, nous établissons de nouvelles collaborations qui permettent de développer en permanence nos produits déjà de haute qualité. »

L’effet de l’emballage sur la sécurité alimentaire

Sur la chaîne d’approvisionnement, le risque d’endommagement des produits frais pendant leur transport des fermes aux plateformes de distribution jusqu’à leur arrivée chez les détaillants est bien réel. Pour mieux comprendre l’effet de l’emballage sur les taux d’endommagement, l’Institut Fraunhofer pour le flux de matières et la logistique et le Groupe de travail sur la gestion de la chaîne du froid de l’université de Bonn ont abordé ce problème dans une étude conjointe. Coordonnés par la Fondation allemande pour les systèmes réutilisables (Stiftung Initiative Mehrweg), les chercheurs ont étudié le lien potentiel entre l’endommagement de l’emballage et le type d’emballage, ainsi que le lien potentiel entre la perte de fraîcheur des fruits et légumes et le type d’emballage.

Les chercheurs ont découvert que tout au long de la chaîne d’approvisionnement, en partant du producteur jusqu’au point de vente, environ 4 % de tous les emballages jetables étaient endommagés. A contrario, pour les emballages réutilisables, ce chiffre n’était que de 0,1 %.

Lorsque l’emballage est endommagé, la qualité des marchandises transportées peut être altérée. Les chercheurs ont également constaté que dans une plateforme de distribution, environ 40 % des fruits et légumes arrivés dans des emballages jetables endommagés étaient eux-mêmes également partiellement endommagés. Alors que pour les emballages réutilisables, le chiffre était presque divisé par deux, à environ 22 %. Et au niveau des points de vente environ 20 % des produits arrivés dans des emballages jetables endommagés étaient également partiellement endommagés. Inversement, aucun dommage n’a été observé pour les produits transportés dans des emballages réutilisables.

Download study (EN)

L’étude a conclu que la nature de l’emballage (jetable ou réutilisable) a une influence significative sur le taux d’endommagement de l’emballage. Comparé aux emballages jetables, les emballages réutilisables subissent des taux de dommages nettement inférieurs. Ceci montre que le choix d’un emballage adéquat peut réduire considérablement les dommages causés aux produits frais et, par conséquent, réduire les pertes alimentaires.

Soutenir la sécurité alimentaire, optimiser la qualité

Les invités du gouvernement grec ont pu l’observer par eux-mêmes; la prévoyance dont a su faire preuve M. Zagaris a été un élément capital pour gérer de manière optimale la sécurité alimentaire pendant la pandémie. « Les protocoles concernant la sécurité et l’hygiène alimentaire n’ont pas énormément changé dans notre entreprise car l’hygiène joue depuis toujours un rôle important dans l’ensemble du processus de tri et de conditionnement de nos produits » poursuit M. Zagaris. « Nous avons ajouté des postes de désinfection et la température de tout notre personnel a été contrôlée avec des thermomètres spéciaux avant qu’ils ne prennent leur poste de travail et avant leur entrée sur l’exploitation. »

Comme toujours, une attention particulière a été accordée à tous ses employés qui ont tous été sensibilisés sur le sujet. « Le personnel est tenu de nous informer en cas de maladie, et notamment en cas de toux et de difficultés respiratoires. Et, bien sûr, nous avons réalisé des affichages comportant des informations officielles sur la santé et l’hygiène dans tous nos locaux et dans différentes langues pour nos collaborateurs, afin que tout le monde saisisse parfaitement les enjeux ainsi que les mesures d’hygiène à respecter. »

Gérer les facteurs externes sur la chaîne d’approvisionnement

Le ministère grec a également accordé une attention particulière aux procédures d’hygiène et de désinfection appliquées par M. Zagaris. Pour cette raison, son utilisation des bacs plastique réutilisables IFCO a suscité un vif intérêt des responsables du gouvernement, explique M. Zagaris. « Je participe pour ma part au programme d’assurance agricole Global GAP. Dans ce cadre, j’utilise des bacs plastique réutilisables. Le ministre grec a été impressionné par les procédures de désinfection et de nettoyage certifiées des bacs plastique réutilisables. Bien évidemment, c’est quelque chose qui revêt depuis toujours une importance primordiale mais qui en a encore davantage durant la pandémie. Les ministres grecs ont également apprécié la traçabilité des bacs plastique réutilisables. »

Crédit photo: Agronews.gr

L’emballage peut réduire le gaspillage alimentaire

La durabilité des bacs plastique réutilisables est une autre caractéristique qui a suscité l’intérêt du Ministre explique M. Zagaris. « En effet, les bacs plastique réutilisables sont durables, fabriqués en plastique robuste, ce qui ne permet pas à des facteurs exogènes de corroder ou d’endommager l’emballage. Cela garantit le transport de nos produits en toute sécurité », poursuit-il. Le ministre a également constaté la facilité de mise en palette des produits de M. Zagaris dans les bacs plastique réutilisables et leur faible encombrement dans les entrepôts.

En offrant une ventilation idéale, une protection durable et une possibilité de manipulation automatisée performante, les bacs plastique réutilisables IFCO prolongent ainsi la durée de conservation des produits et contribuent à réduire la perte et le gaspillage de nourriture pendant la manutention après récolte. IFCO collabore également avec les producteurs et les détaillants pour gérer efficacement les fluctuations de la demande grâce à un traitement flexible des commandes et des livraisons des bacs plastique réutilisables. Tous les bacs vides sont facilement remplacés en magasin par des bacs pleins. Grâce au système « Prêt-à-vendre », les bacs plastique réutilisables IFCO réduisent également la nécessité de recourir à de la manipulation manuelle. Les aliments délicats subissent donc moins de dommages. Il en résulte moins de déchets alimentaires et moins de déchets solides provenant des emballages de transport.

Pour M. Zagaris, les avantages d’un partenariat avec IFCO sont multiples. « IFCO a toujours été un partenaire fiable garantissant la sécurité du transport et la qualité de nos produits » explique M. Zagaris. « Grâce à IFCO, nous bénéficions également d’une grande facilité de gestion. En effet, la mise en palette est plus facile, nous gagnons de la place dans notre entrepôt et la facilité d’assemblage nous permet un gain de temps considérable. En cette période de pandémie, l’attention et le soutien d’IFCO ont été décisifs et d’une valeur inestimable pour poursuivre notre travail. »

La carrière agricole de Christos Zagaris a été marquée par sa journée passée en compagnie du Ministre grec de l’agriculture qui a reconnu ses efforts et la pertinence du partenariat avec IFCO pour oeuvrer à l’efficacité de la chaîne d’approvisionnement. « Les bacs plastique réutilisables font partie intégrante de la solution pour maintenir la qualité, la fraîcheur et la durabilité», conclut-il. « En cette période de pandémie, et, espérons-le, bientôt dans le monde de l’après-pandémie, ces bacs plastique réutilisables jouent et joueront un rôle fondamental dans la sécurité alimentaire. »

Ces articles seront également intéressants pour vous

L’enseigne argentine La Anónima choisit les bacs plastique réuti...

en savoir plus

Pourquoi les caisses plastique réutilisables IFCO sont idéales pour ...

en savoir plus